Les abeilles sont en danger !

photo d'abeille

Depuis quelques années, la population d'abeilles est en très forte diminution, avec une disparition totale sur certaines zones. Ce phénomène porte le nom de « Syndrome d'effondrement des colonies d'abeilles » ou CCD (Colony Collapse Disorder). Les études en cours montrent que plusieurs causes sont responsables de cette disparition progressive : traitements pesticides, infections parasitaires, maladies, pollution, réduction de la ressource alimentaire (quantité et diversité des fleurs fournissant nectar et pollen) et des habitats, compétition avec des espèces invasives, changement climatique, multiplication des émissions électromagnétiques, nouveaux prédateurs…



bouton haut de page

L'abeille en quelques chiffres...

photo Miel


Les abeilles et autres insectes pollinisateurs représentent par leur action : la reproduction de plus de 80 % des espèces végétales ; la production de plus de trois quarts des cultures dans le monde ; 35 % de la production alimentaire mondiale en tonnage ; 10 % du chiffre d’affaires de l’agriculture mondiale .



Un affaiblissement généralisé des colonies d'abeilles domestiques a été constaté dans de nombreuses régions du monde, même chez nous.

Ainsi, nous avons perdu, ici à BATTICE, en face du fort, 100 % de notre cheptel en un mois, du 15 janvier 2008 au 15 février 2008. En danger : 35 % de la production mondiale de nourriture Seules 25 % des cultures ne dépendent pas de l'action des insectes pollinisateurs (les céréales par exemple).On estime à 153 milliards d'euros par an l'apport mondial de l'action pollinisatrice des insectes. Nous sommes donc confrontés à la perspective d'une perte économique de grande envergure, mais aussi d'une perte écologique majeure! La Belgique comme les pays aux alentours n’est pas non plus épargnée par ce phénomène grave, qui met en péril la survie des abeilles.


Comment multiplier les chances de survie des abeilles ? Disséminer plus largement de petites colonies autonomes et issues de diverses souches contribuerait à renforcer les effectifs tout en permettant une intensification des pollinisations locales et en favorisant des diagnostics locaux en de nombreux lieux. Chacun peut participer à cet effort sans être apiculteur : nous vous proposons, sans pour autant que vous ayez à gérer les ruches, de vous inscrire dans cette démarche de protection et de sauvegarde.


bouton haut de page

Parrainez une ruche pour sauver les abeilles !
folder Apimiel
bouton haut de page